La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La tendresse ...

 

 

 

La tendresse c’est savoir rester deux,

 

c’est un cœur pour deux.

 

D’un presque rien,

 

égayer nos matins,

 

juste se réveiller,

 

surtout ne pas s’inquiéter,

 

le monde nous offre son drapé

 

et dans ses draps dorés,

 

rester deux vauriens

 

bercés d’émois,

 

décorer de nos yeux

 

d’autres cieux

 

et ne faire que nous aimer

 

du bout des doigts,

 

d’un peu de toi,

 

d’un morceau de moi.

 

Et même si c’est fini …

 

Restons unis.

 

 

 

 

 

 

 

 



03/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres