La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

L’hymne de la Saint Valentin !

 

 

Avec un brin de rien, je ferai un lendemain.

La tendresse du poète rieur berce les pleurs des amoureux de demain.

Tous les maux de l’humanité ne peuvent contenir les sanglots des amours fous.

Tous les mots d’âmes folles carambolent, s’envolent  caresses et billets doux.

De prose en poèmes, de rires en larmes je graverai au loin les baisers oubliés.

De nuit en drame, de lune en soleil, de charme en désespoir, glisse sur un autre horizon des messages gribouillés. 

La fresque du peintre moqueur se rit des vieux amants.

Dans des cieux prieurs  gémit la musique de l’infini aimant.

 

 




0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres