La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le quotient intellectuel, ah oui QI !

 

J’ai déchiré mon fond de culotte  sur des chemins cahoteux  C’est comme ces vieux airs de musique usés. La rengaine, je connais ça ! J’ai gardé mes vieilles godasses c’est pour mieux trébucher ! C’est tout un savoir-faire … Je ne m’aime pas les chaussures neuves surtout celles à lacets, les liens essayent toujours de vous retenir. Je ne trouve jamais de chaussure à mon pied, c’est bien décevant tout ceci ! Mais que voulez vous je transpire énormément alors par l’orifice de mes galoches usagées, je vous donne un peu de moi. Ah si vous saviez ! Il n’y  a  pas que les cocus qui ont des clochettes au cul … Les miennes tintent à tout bout de champs ! Il est vrai que c’est bientôt pâques, je ne sais pas où je vais aller cette année. Il y a quelque chose qui cloche ? Rien de grave c’est juste moi la nouvelle cloche qui cherche son clocher … J’ai beau rampé je ne sais pas m’agenouiller et faire la quête encore moins. Pourtant je suis en quête perpétuelle je ne trouve pas les clefs de mon propre intérieur. J’ai bien tenté une excursion mais c’est tellement bordélique là dedans, je me suis paumée ! Bien sûr j’ai fini par trouver la sortie. Et voilà que je tombe sur une voie sans issue .. J’erre dans un giratoire, pauvre hère que je suis …  Soudain me vient une fringale … Il faut à tout prix que je nourrisse mon ombilic. Il ne faut point faire attendre son ego sous peine d’être amendé.

 



28/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres