La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le sceau du crescendo.

 

10519640_720177844739251_7073283757850932685_n.jpg

 

 

 

 

Dis-moi la rose … Serait-ce l’aubade du pourpre de ta robe qui fait valser l’aurore. Á la caresse de ma main sur ta corolle déshabillée, l’églantier  s’y oppose.  Dresse rempart de ses épines. La lune m’est morose, mendiante et esseulée ma peau se fait louve de lèvres ambrées qu’elle imagine à portrait tiré. Grappiller à la sauvageonne quelques veinules d’horloge, que devienne nurse l’arme blanche du temps.       

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif
    



21/10/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres