La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le trèfle à quatre feuilles ...

 

Il y a toujours une route pour s’en sortir, une simple trace sur un chemin … Serre donc les poings ! Mords ton mouchoir ce n’est pas la mer à boire … Je grince des dents mais pas une seule syllabe ne sort de mon imagination, un grand trou noir … J’ai beau me presser le citron, je fais ronron ! Ma verve ne veut pas m’offrir de vers … Pas un seul ver de terre ou un infime vermisseau à l’horizon … Ça ne vaut même pas le coup que j’aille à la pêche ! J’ai tordu mon hameçon, la rivière est en crue et ma cervelle est à la rue ! Sers moi une phrase vieille pétasse ! Je suis dans la  mélasse oui ça me lasse … Il faut que j’ouvre le sasse ! J’ai de la limaille dans mon œil gauche, ça y est ça coule … Je suis tellement gauche ce soir … Je ne sais pas comment te le dire, non rien …   Tiens je te dis merde ! C’est plus simple comme ça ! 

 



14/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres