La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les fleurs de son mal …

 1482862_655943574426928_1788510289_n.jpg

 

 

 

Enfant Gavroche à l’arrachée des sentiments chevauche l’enfance, cheveux au vent. De l’écluse du temps deux cœurs rapatriés, nos mains se palpent amantes, frêles brindilles sur le chemin de l’amour. Et me voilà, fillette sans bagage sur un quai, qu’il fut long ce métro là … Toi tu étais un peu las de tes nombreux trains … Á pas de chemineau nos rêves se sont croisés, les yeux évasifs penseurs sur le rail de la vie. Ne fut que par un hublot entrevoir ton visage, il me sembla mirage ce sourire sur tes lèvres mais un plaisir étrange m’envahissait peu à peu. Mon cœur faisant le guet à tout partage de tes balbutiements de pouls.

 

De nos nuits moroses l’aube épine ose se vêtir d’aubépine. Tant qu’il y aura des roses l’aube dansera dans son aube rose. N’être qu’humble vermisseau  d’une page blanche et morose, roseau au bord de l’eau se plier et ne pas rompre le chant d'un ruisseau. Se mettre à l’ouvrage, fleur sauvage,  la calotte jet d’encre, et d’une plume fragile  vêtir le firmament de bleu. Jeter l’ancre et amarrer, fleur bleue. Le monde est si merveilleux quand ivre de printemps perlent ses dernières larmes hivernales en perles de rosée.   

 

 

Ô ! Claire de lune souffres-tu d’anémie ? L’ambre de ton rayon me parvient si pâle … Prête-moi ta main pour tenir ma plume volage. D’une issue fatale mes fleurs ne sont plus, se sont tuent où sous ta cambrure se cambrer, dame fortune de lune, mon encre et ses impostures.  

 

* Quelques vers emperlés en hommage à  Charles Baudelaire, se sentit si fatigué  de la névrose de la censure qu’il ne ménagea point sa plume sous la lèpre de la syphilis. Sur sa fin atteint d’aphasie ses maux parlaient encore, feuillets d’hymne à la vie emmurés sur ses lèvres tremblantes et muettes. Il fut feu à l’âge de quarante huit ans. Á croire qu’à la fois humbles et merveilleux les  poètes ne sont qu’eau douce d’une source fragile, beaux fruits mûrissant trop vite. Ne soyez point concierge d’une lune extravertie. La mouche fut venimeuse à cet enfant de bohème. Ma prose baudelairienne se fit bourgeon en mon cœur et y fleurit.

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



04/09/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres