La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ă demie diurne.

 

Au delà des frontières terrestres,

 

entre le ciel et le magma,

 

plus lumineuse que les astres,

 

je resterai ta lumière,

 

ton éternelle magicienne.

 

Je t’offre les fleurs de mon intimité,

 

mon bouquet  de sentiments jamais 

 

ne se fanera.

 

Comme la lune je suis pleine

 

d’amour de jour,

 

la nuit venue,

 

je te le confie pour toujours.

 

En toute impunité

 

décharnée et même amputée,

 

d’interdit en envie,

 

je t’aimerai.

 

Il n’y a pas de bon dieu, de mauvais diable,

 

ni de scélérat et de ça ira !

 

Il y a des crois moi !

 

 



21/08/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres