La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Les sentiments au bord des lèvres …

 

Quatre heures du mat c'est certain ! Si non il serait seize heures, pas de train à prendre juste à m’excuser … Je n’ai plus sommeil, mon épaule est moins commère. Subsiste une grosse fatigue les résidus d’hier, morphine, mort fine sans cri au dehors … Je sais je l’ai déjà écrit, je sais c’est con ! Je n’ai guère plus d’inspiration … Blog4ever n’est pas HS. La bouteille de gaz est dans mon placard, mon fils s’est chargé de son achat. Il est vrai que de me voir comme çà, il n’apprécie pas … Mes yeux dans le vague, le vague à l’âme, la lame à vagues dans mon corps. Mes jeux de mots reviennent c’est que ça va mieux … Pardonnez-moi d’être un humain et de surcroît une femme, une femme c’est fragile ça ce n’est pas moi qui le dit mais les hommes. Il a peut être raison mon    chirurgien d’affirmer qu’il faut que ma calcification termine sa croissance … Mais à présent, sa périphérie dépasse les dix centimètres ! Quand elle se met à causer trop fort, on dirait qu’on me brise les os de l’intérieur ! Je sais hier, je fus théâtrale mais ce n’était pas le malade imaginaire … Aujourd’hui je baisse le rideau ! Je dois savoir beaucoup de choses, à compter le nombre de fois que j'ai employé le verbe savoir ce matin ... Si quelques vers me viennent à l’esprit je vous les offrirais de bon cœur.

 



31/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres