La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ma petite vie ...

 fatigue

 

 

 

 

 

Dans mon lit, calée comme un petit enfant, incertaine j'ai tourné une page, un texte inachevé quelque part ... C'est regarder les misérables et se mettre à chialer devant le petit écran. On ne veut pas louper la scène et pourtant... Assoupie dans mon lange, à la fois souveraine et esclave, elle m'est apparue, collée à mon présent, chapitre défendu.

         

 



25/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres