La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mal appris.

 

 

 

Le mental en dents de scie …

 

C’est l’automne !

 

Si

 

le vent voulait me laver le front

 

de cette migraine …

 

Donnez moi du chocolat et des bonbons.

 

S’il est vrai que tous deux réconfortent …

 

J’en veux à foison !

 

J’arpente la mappemonde.

 

Dans la grande ronde du monde,

 

moi je ne tourne pas rond


et pourtant le monde tourne rond

 

et pourtant le monde tourne en rond.

 

Et l’enfant venu et l’enfant parti.

 

Et cet enfant qui crie et cette enfant qui fuit.

 

La vie sans abris

 

et le cœur sous la pluie,

 

je rime et je m’ennuie.

 

J’ai froid et je prie.

 



04/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres