La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mantille et naphtaline.

 

 

 

 

ee3afe96.gif

 

 

 

 

 

 

 

Il y aura des nus d’été et des mues dans les fourrés tant que ta main m’effleurera, clandestin violon du bout de tes doigts. Et le temps en tréma nous berce d’une illusion … La vie à gorgées de coton  au layon de minuit. J’ai mouillé mes chaussures sur des chemins de pluie. Et sur les chemins de fer retentissent les boulets de canon. Un rail s’en va, s’en vient, une main au lointain, un regard immigré et s’offrir le quai d’une gare juste pour souffrir d’un au revoir. Allez ! Jette ton mouchoir … Petit vaurien ! En longeant nos chemins j’ai le cœur bohémien.

 

 

 

 

 

signature_1.gif



26/07/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres