La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Morphée enveloppe-moi ...

 

 

 

Écris moi dans tes rêves comme un poème interdit, des vers inédits. La vie c’est tout à crédit, on se trimbale sa poussée d’herpès sur le nez. C’est congénital, ce con n’est pas génial, cet air paisse, ce qu’on est …  La vie et ses mauvaises traverses, on y trébuche, on se relève et on en guéri … Fleur azurée au cœur bleui, fleur bleuie au cœur meurtri, finir d’envie ou de plaisir, de sacrifice en nobles rimes, on emboîte le pas. Une écharde dans le pied, une charpie par dessus et on chemine notre charmille.   Mais oui la vie c’est tout à crédit mais on en guéri …    

 

 

 



30/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres