La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Baïonnette de la page blanche.

2365662as983w1dxl.gif

 

 

 

 

 

 

 

Blogger c’est une trappe-cœur où l’on dépose ses pleurs et des fleurs. La vie est une accoucheuse de souvenirs. C’est un peu comme un billet d’absence à l’école maternelle. On regrette, on cherche en vain le pupitre taciturne d’une école buissonnière. Être hors-la-loi, des liens de papier aux poignets, faire le premier pas et ne pas descendre la dernière marche. C’est un tampon encreur, le sceau d’une conférence où l’on est le seul orateur. Le cœur, les lignes de la main, tracé de quelques interlignes qui cherchent remède à l’indifférence. Un habitat de carton où l’on se sent fière d’être le chien errant du clochard attendrissant, a cappella de vie où l’habit de gala est désuet, intimiste bout de trottoir … 

Un blogger c’est un titi parisien rêvant au pied de la tour Eiffel, du sein de l’humanité. Un roulis, un pas en arrière, la fièvre du légionnaire, un roulement de tambour, naguère  et se déroule le film muet … 

 

 

La bergère filant la laine,

des rêves manteau de l’an,

filin d’adresse sans peine

de soie et d’argent,

s’égoutte le vent

malgré le mauvais temps.

Une main chassant la misère

au soleil couchant

d’une caresse filandière,

agréable moment

un châle

sur l’épaule

au levant.

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

       



12/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres