La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ni laide, ni belle …

 

 

 

 1001430_536464773114034_1893631727_n.jpg

 

Aller à l’existentiel avec l’essentiel, les missives de la vie, on se sent vieux à ciel ouvert, on se recueille dénudé à cœur fermé. On a l’air d’un con, les bras croisés, le front contre les cieux, rejeton, jeton rejeté  mais les dès sont jetés. Bourgeon égrené, vieille graine terrestre, veuve de bougeoir, flamme de lune funeste, la félicité entre terre et ciel, papillon de lumière, je vous emmerde (importune) grimoires et vacarmes, paix à mon âme si bon me semble, mes condoléances  frisson de charme. Ô miroir ! Mon beau miroir dis moi que ma mémoire est belle malgré mes rides, le blasphème de mes peines et mes courbes longeant la défaite. Je me sens gosse isocèle.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 

 

 

 

 



18/12/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres