La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Nuit de nacre.

 

 

Je vois ma nuit en rose.

 

J’écoute la nuit en prose.

 

Elle me dit des maux de jour

 

et

 

non des mots d’amour.

 

Mais

 

elle me fait quelque chose …

 

Je m’enveloppe dans ses draps.

 

Elle me crie ça ira !

 

Et

 

moi je n’y crois pas …

 

J’entendrai

 

et

 

je verrai

 

demain

 

mais

 

on est

 

déjà demain …

 

Personne ne me prend dans  les bras.

 

Je ne sens pas de cœur qui bat …

 

 

 



20/10/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres