La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Prométhée.

 

 

 

 

Je voudrais trouver à aimer dans le carnet de la vie, ma vie, découper sur du papier jauni mes souvenirs blottis. Je voudrais écrire le filigrane de ma vie sur la voûte des cieux et qu’un jour de pluie acide apparaissent mes mots pour qu'enfin l’on connaisse l’histoire de la bataille de mon fusain. Je voudrais ne pas tant aimer pour moins blesser mes êtres chers. Je voudrais dessiner de ma bouche sur le grand front de l’éternité, un éternel baisser. Je voudrais n’écrire que du beau comme tu me l’as si bien appris mon amie. Tu sais c’est comme quand maman m’apprenait à faire les gâteaux même parfois avec les bons ingrédients je les ratais. A présent j’ai la maîtrise des dosages mais j’ai du mal à les enfourner. Ce soir les bourdons bourdonnent, mes abeilles n’ont plus de miel, juste le sel de mes larmes alimente leur ruche. Mais je te le promets, mon amie de cœur nous marcherons toutes deux sous le soleil d'une rose. Dans un mois ou dans un an peu importe, laissons le temps me libérer de ma prison.

 

 

 

 

 



23/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres