La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Quelle audace, je suis un as !

 

 

 

 

J'arrive à l'instant, ma séance de kinésithérapie vient de s'achever. Pour l'instant rien d'extraordinaire mais écoutez la suite … Me levant de mon assise assez confortable d'ailleurs, je dois l'avouer. J'offre gracieusement ma place au patient suivant. Mon kinésithérapeute d'une main légère caresse la chaise en disant : - « Hum, le cuir est bien chaud ! » Je ne sais pas pourquoi … Ma langue s'est déliée … Je lui réponds expressément : « J'ai des chaufferettes aux fesses ! » Pour une fois que je reste polie … Lui me rétorque : « On dit le feu au derrière ! »

 

Ce texte devrait être au passé simple mais moi je ne fais confiance qu'au présent !

 

 



20/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres