La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Reflet.

 

 

Assise, le nez sur le rebord de mes jours, une grande fenêtre devant mes yeux … Son ouverte (ouverture) indiscrète, son ouvert, un vieil écran filtrant le temps, les nuits en blanc, les jours en noir, la webcam de ma vie. La plume entre les lèvres d’une éternelle lettre de larmes inachevées, mes doigts, peuple de misère où parle ma bouche, colombe ayant peur de naître. Parfois le temps passe par là, vêtu de pourpre et de bleu, guinchant,  à l’humeur caressante. Je croise un cœur tendre comme les eaux d’un ruisselet de printemps. Un rayon de soleil dans une main et une cordelette dans l’autre, filin d’or, filet de sentiments où je fouille et découvre des liens humains. Une menotte de sincérité s’accroche à mon poignet et s’évade la souffrance d’un être de papier. Comme le papier buvard regorge d’encre, mes vers engorgent mes rimes, mes poèmes à la dérive cherchent une berge, une auberge de joyeuses lignes. Parlez-moi d'amour, de choses tendres, je veux  réentendre le chant du rossignol, le bruissement du vent dans le feuillage, le cri de la mère qui accouche, les pleurs du nourrisson ... Parlez, parlez-moi encore du crépuscule appauvri de ma peine amoindrie qui s’endort dans l’aube d’une autre vie.

 

 

* Une fenêtre ouverte, on dit d’une chose ou d’une femme ou d’un être qu’il est ouvert à … Donc être ouvert ou ouverte à quelque chose … Son ouvert ou son ouverte veut dire une ouverture de soi, d’elle, d’autrui, d’une chose, son, déterminant possessif. Son homonyme le son, bruit que l’on perçoit.

 

 

 



14/04/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres