La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Reset.

 

1526854_611858552241322_829436193_n.jpg

 

 

Parce que pleurer c’est irriguer le cœur, une mélodie effleure mes cheveux, une caresse des dieux.  Des jours naviguent sur les plissures de mon front comme les vagues frôlent le temps. Parce qu’aimer c’est s’asseoir au bord d’un chemin, ramasser à pleines mains les petits cailloux  pour y cueillir l’amour comme un mendiant de jardin. Parce que les larmes sont les arpèges des anges, le cœur garde en secret ses souffrances, des boutons de roses à jamais perlés.   Parce qu’à marée basse l’âme se sent lasse le  cœur l’enlace sous ses seins de glace et éclosent à l’aube en pleurs, les edelweiss.   

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



10/06/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres