La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Couvent de cernes.

 

top%20piano%20mini.gif

 

Le cœur c’est l’ardoise magique de l’enfant qui grandit, charmilles de vie. Et la feuille d’automne pourlèche nonchalante le calice de l’été. La gomme c’est le cœur à l’abandon de la mémoire  du vieillard qui chavire.  Quelques charpies, la route est longue par temps de pluie, la canne en appui, l’athlète s'affaiblit. Et tombent les flocons de neige sur le paysage endormi. La vie, paysanne,  sillonne une poignée de tertres. Un jeu de lumière et d’ombre éponge de sourires et de larmes sur le schiste  tableau feuilleté de l’école  du temps. Le nourrisson à la fenêtre du passé, trémats et guillemets se dessinent sur la buée en pointillés des chiffres des années. La glycine, fleur d'apostasie   borde un rebord de balcon, le live d’un mouchoir s’agite au fond d’une poche, robe de chambre de l’université de la vie.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



07/10/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres