La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Rien pour rien …

 

 

Après calcification, scapulalgie puis capsulite, je vous le dis mon épaule va finir en prothèse … Ma môme Piaf dans les oreillettes, ma musicothérapie à moi ! Pas beaucoup l’envie de versifier, une petite bafouille sans aucune prétention sur le bord des lèvres, un petit texte de rien, un petit texte de merde …

 

Pour rien …

 

Sur la  rampe de l’oubli, l’ennui glisse léchant la vieille cire. Sur chaque marche grince le pas d’un orphelin, la modestie se niche dans les veinures de bois meurtri par l’horloge du temps et craque l’indifférence des aiguilles de la course folle de cette montre au goût de violence. Ce parfum ancien d’heures sages où à la main était tracée la noblesse d’une courbe, ce vide d’une anorexie temporelle qui martèle sans bruit la chair intemporelle des anciens. J’entends le galop d’une chevauchée comme aspirée par une bouche ébahie.

 

 



01/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres