La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Roulotte.

 

1383498_601356093291568_1307601035_n.jpg

 

 

Les yeux fuyants, cheveux au vent, l’ivresse d’un chemin claquant sur les lattes d’un banc. Vole une écharpe roulis d’un tourment, s’enfuient les baisers au goût de caramel, il y a du blues dans cette histoire, il y a des larmes filles de trottoir, du Carmen et son désespoir …  Une chanson de Brel dans sa mémoire,  ne quitte pas … Des perles du temps j’en ferai mon aumône  pendue à ton cou, diamant de saison posé sur tes lèvres, serment de mendiant gisant sur ta peau.  Virevoltent les feuilles mortes, amants de Vérone en cette rue d’automne s’aimer avant que le temps ne nous désagrège … L’amour est un gitan.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



19/03/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres