La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Sueurs de femme.

10155107_627466430680534_4237686002481127061_n.jpg

 

Dans son regard de porcelaine se fragilisent des images, les averses du temps chemin de grâce. Elle regarde tomber la pluie, se veut boire l’infini, ce vœu hydromel caché sous ses paupières. Le chant de ses cheveux s’enflamme y grimpe la lumière des oiseaux du ciel. L’emporte à tire-d’aile les neiges de Noël, les ailes du goéland sevrage d’un bord de mer … S’enfante au loin un rêve bleu dans l’océan de la fontaine de ses yeux. Soierie sur sa peau  drapée, le satin de sa jeunesse où la yeuse éveillée recouvrait ses courbes d’un cortège de roses où la marguerite se faisait reine des prés en son corsage dégrafé, où les baisers d’un jouvenceau parsemaient de miel la bohème de ses lèvres. Á contre-jour une chaise grince sous le poids de ses reins fatigués, elle a tant porté l’amour, bordé berceaux et peines ...    

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 

 



12/05/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres