La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

T’en souviendras-tu ?

76834_390992720968982_1473374588_n.jpg

 

Comme tu savoures le bon pain ne perds pas une miette de la vie. Regarde la grande horloge et dis-toi que ta comtoise se compte sur tes doigts. Sache que chaque seconde est grappillon de souffle. Ton cœur est une bible, n’en saute aucune ligne, n’oublie aucun de ses chapitres.  Le monde est une immense mine au lampion de ton âme éclaire toi, tu y découvriras  une pierre bien plus précieuse que l’or. Elle se nomme amour. Marche sur ton chemin à talon aiguille en claquant du pied ou bien en pantoufle à pas feutrés mais ne concasse jamais sous tes pieds les petits cailloux que ton cœur a semés. Garde toujours un reflet  du réverbère de ton passé dans la musette de tes années. N’oublie jamais que les blés de ton enfance, les cheveux blonds de ton adolescence  sont les récoltes de ton présent. Si les mots te font défaut ne t’en soucies guère, le silence est pansement de l’âme. Le carrousel  de la vie et ses vieux chevaux de bois toujours au trop jamais au galop, entends-tu le bruit de leurs sabots. Qui veut être meneur de son destin ne trahit jamais son cœur ses battements sont l’amorce du temps.

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 



11/01/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres