La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Vapeurs...

 


20200805_084127.jpg


 

 

 

 

 

Brouillon d'amour, laisse mourir l'océan... Tes larmes sont les vagues de ton cœur. Le chant de tes lèvres sirène déchue, le spleen des profondeurs. Le mal des roses, s'effeuillent sereines passeuses d'angoisse les roses blanches. Le souffle du temps balancelle de draps nus s'est essoufflé le suc de ta peau. Un vol d'oies sauvages, l'ivresse  du grand large et ta prunelle cette inconnue qui passe...  

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/signature_10.gif



05/08/2020
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres