La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Vierge des cieux.

 

rose-or-etoile-364x340.jpg

 

 

Il rêvait d’une terre bleuet où tous les cœurs blessés seraient des immigrés.

Une vie intermittente  où l’amour bégaie sur la plage abandonnée, où la rose naît fleur des champs parsemant le temps, où aimer et rimer sont d’innocents enfants des lignes d’une main, traçant leur chemin, nymphes des grands vents. Le cœur sur la main comme un morceau de pain donné au pauvre, il naviguait sur sa péniche, passeur de sentiments, les écluses s’inclinaient, salut de veuves voûtées. Porteur d’eau dormante, le dos affaissé,  sur ses frêles épaules, les vagues déferlaient, il croulait mais toujours il se relevait l’aube naissant  dans ses yeux de maraudeur. Il pillait forteresses et antres de gueux et s’agenouillait devant l’Esméralda pillant son rêve bleu.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



13/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres