La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Grain de velours.

 

 

 

17 - 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 


Un petit chagrin, un peu d'espoir... Un jeu d'amour dans les yeux, un au revoir dans sa mémoire. Un geste d'adieu sur ses lèvres. Il faut encore y croire à l'art de la marelle, âge tendre et grenadine, indélébilegirl... Et gueule d'amour. Geisha écoute-moi ! L'insouciance est cette mortelle, prélude de la vie... Et la solitude cette immortelle, carême du soleil. Plaintive sur un trottoir la larme à l'amant, une marche, la rampe, l'isoloir et le bougeoir. S'inclinent tes reins sous le temps flibustier et son cœur libertin berceuse sur tes seins déguenillés. À la mousson de tes hanches enguenillées chialent la môme et la veuve orpheline. Enfant du vent, fille d'amour, graine de bohème.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pop_5289824.gif

 

 

 

 

    



13/03/2017
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres