La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Le drapé de tes bras.

 

392499_272715909488923_139051405_n.jpg

 

J’aime entendre le froissement de nos draps, nos caresses  qui chuchotent  timidement comme le crépuscule envoûte la lune. La balade  bohème de tes lèvres sur ma bouche, les secrets d’un je t’aime caressant ma peau. Tes sens patients comme l’aurore se lève, j’attends l’impatience de l’aube fleur immortelle gorgée de soleil. La fièvre de la nuit sculptant mes courbes ailes d’amour, un gazouillis de couche, hirondelle d’un faubourg dans une chambrée de velours.   

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif
 

 

 

 



26/02/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres