La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Á quai ...

 

 

 

Voyage

 

de grève au cœur,

 

en crève corps.

 

Partage

 

de crève cœur

 

en givre au corps.

 

Navigue sans boussole

 

ni rivage,

 

tranquille  requiem.

 

Chemine

 

le cœur en transhumance.

 

Chavire

 

ange de l’âge,

 

l’âme sans attelage,

 

le cœur sans bagage.

 

Bégaie

 

en larmes de poète,

 

tes plaies ouvertes.

 

Pagaie

 

les rimes en cortège

 

comme des femmes infidèles.

 

Trépigne

 

tes rêves en sortilège,

 

sans rage

 

et sans malice.

 

L’âme sans attelle,

 

le cœur sans arrimage,

 

le corps sans paquetage,

 

tes prières en file indienne, 

 

magicienne,

 

tes mains filles cruelles,

 

teignes

 

se ferment sans chaînes.

 

Se fond filament de lumière,

 

ton cœur en chandelle,

 

étal de misère.

 

 



21/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres