La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Pleur amical ...

 

 

Ce n'est pas qu'un symbole …

Je t'aime, je t'aime !

Pour toi mon ange

je m'inventerai

une vie plus sage.

Je te bercerai

de mes rimes bohémiennes.

Je m'envolerai vers ta terre

qui n'est pas mienne !

Quand sonne l'heure,

je voudrais qu'on s'endorment

auprès d'une unique pendule …

Ce n'est pas un mirage !

Juste un obstacle

quand le temps sauvage

t'enlève du creux de mon âme.

Je garde dans la paume de ma main

comme une image de nous deux.

Se lève ce jour à deux demains

dans le bleu de mes yeux,

nous ne sommes plus rien,

toutes deux.

Je crie au scandale

quand Morphée m'invite,

sombre naufrage!

Résonnent les cymbales

d'un lugubre bal

où s'engouffrent

les fleurs du mal

d'une larme fœtale.

Je veux

par ce vœu

m'évader,

non de dieu !

 

 

 

 



18/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres