La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Ainsi écrit l’amour.

 

Une page écornée,

 

une courbature

 

au bas du dos,

 

une feuille hachurée,

 

une douleur

 

couleur amour,

 

balle de fusil

 

au creux des reins,

 

parler d’amour

 

en filigrane,

 

des miettes de liens,

 

dorure,

 

l’encre s’efface.

 

Erreur,

 

papier froissé,

 

larmes de piété,

 

coule la vie

 

sur une joue.

 

Soupirs de lune

 

bordent les mots,

 

longent les maux.

 

Les rayures

 

tracent des lignes,

 

rongent l’amour.

 

L’oubli

 

des yeux,

 

la ligne

 

au bord d’un autre ruisselet,

 

menace,

 

l’écriture fine

 

de l’adieu.

 

Billet doux,

 

riverain d’un autre chemin,

 

à d’autres tendent la main,

 

les mots d’amour. 

 

 



13/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres