La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Aller sans retour !

 

 

Mes plus beaux couples

 

Qu’est-ce qui m’importe, qu’est-ce qui t’importe ?

Qu’est-ce qui t’entraîne ?

Qu’est-ce qui m’emporte ?

Qu’est-ce qui m’enlève ?

Qu’est-ce qui t’inquiète ?

Qu’est-ce qu’il nous reste ?

 

Le temps du plaisir, le temps de vivre,

le temps de souffrir, le temps de partir.

 

Tourner autant, aussi rond que la terre tourne inlassablement en se pourléchant les lèvres des gouttes de miel déversées par les entrailles du ciel.

 

Comme le soleil fait la cour à la pluie pour dessiner un arc-en-ciel, réussir une union aussi radieuse de nos deux âmes.

 

Nos deux corps enchevêtrés, laissons-nous charmer une dernière fois des mille cris du désir.

 

Traînent mes larmes sur mon visage aigri et gémit ma peine sur ton cœur endormi.

 



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres