La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Appeau, lit, nerf, Apollinaire.

 

10154239_620399101387267_8454668445587180494_n.jpg

 

 

Le galop d’un vilain, se reposer sur un pan de vie, la vie en colimaçon, un bout de banc, quatre clous, dévidoir d’idées noires. L'Oregon comme un pâle horizon, fil d’Ariane,  veules  et insouciants méandres, la lune rousse fronce les sourcils comme s’enfouit la vipère. Un éclaté de lune sous une cabriole de  boussole, s’embourbe l’hier, tu m’avais tant donné la vie … Mais dans notre aujourd’hui le cinéma d’Audiard enterre sa vie de garçon. Dard d’art, un limaçon, trépas de bourgeon, ma mémoire fait le trottoir …

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



12/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres