La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Arménie.

 

Sans titre3.png

 

 

 

 

 

 

 

Arménie, les murs de ta chambrée ont tremblé au naufrage de ses yeux. Bohème à quatre mains, les petites dames de Paris, La Piaf et son logis, rue des Lilas chiner la vie à pleines fleurs, à fleur de cœur, grince encore un vieil escalier... Clandestine d'une paupière un peu d'eau salée quand les valseuses de tes cils ont eu fini leur ballet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/pop_5289824.gif





06/10/2018
18 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres