La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Mono nu, clef ose.

 

IMG_20190617_125627.jpg

 

 

 

 

Le temps se mononucléose, "mononucléose", baiser de satin dédaigneux du silence.

A travers l'âge s'aimer et se maudire... 

S'entrelacer de larmes et de sourires de contrebande.

Le temps, mononucléose, baiser de satin dédaigneux d'un silence.

Filtre d'élixir, s'aimer et se médire…

S'entrechoquent les larmes de noblesse et un sourire de contrebandier.

 

Souffleur des marches du temps le vent meneur de blues. 

 

Pourquoi fuir son passé car il est certain qu'il poursuit sa route tout au long de notre futur. 

Pour toi, papa, ces roses blanches, elle qui les aimait tant. 

 

 

Mono nu, clef ose. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rachelhttps://static.blog4ever.com/2006/01/94307/artimage_94307_3202417_201102053557323.gifDésir



18/06/2019
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres