La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Balade d’un soir …

 

 

Tends-moi comme une aubaine le gouffre de tes nuits !

Fends d’un seul coup de hache le précipice de ma vie !

Donne moi ce second souffle comme la bise d’un ami …

Prends ma misère comme une prière et envoie la au ciel !

Pourfends ma peine comme un sacrilège et brûle mon âme vipérine !

Délie-moi de mes chaînes occultes et offre-moi le culte de l’espérance !

Deviens mon ange, de tes prévenances j’en ferai ma couche.

Reste silence, de ce langage muet, j’étendrai mon linceul.

Caresse mon corps, enlève-moi cette douleur !

Redonne-moi les couleurs du bonheur !

Au creux de ta main je déposerai mon cœur.

 



16/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres