La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonjour.

 

 

 

 

Confidence.

 

Je dépose à vos pieds

 

mes vers cendrés.

 

le reflet bleuté

 

de mes larmes versées.

 

Je déverse aux creux de votre main

 

mes soupirs de vaurien.

 

Je pleure mes rimes

 

sur mes pages bohémiennes.

 

S’écoulent mes pensées vénitiennes,

 

parchemin vénusien.

 

D’un rien

 

j’habille

 

mon corps de poussière,

 

d’une peau de satin.

 

De gouttes de rosée

 

de mes matins mordorés

 

perlent dorés,

 

les pleurs de ma destinée.

 

La rivière

 

de diamants de mon cœur

 

ruisselle

 

en humble penseur,

 

à perpétuité,

 

chœur

 

de mon âme blessée.

 

 



12/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres