La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Bonne nuit !

 

Écarquille tes yeux mon enfant ! J’ai beau lutter, galopin de Mophée, bonté divine !  Mes doigts sont trop maladroits  pour maintenir des allumettes entre mes paupières. D’une mèche de mes cheveux, j’en fait  un doudou. Mes mots ne veulent plus faire joujou. Un petit bisou sur une joue et je range tout, mon livre sur mes genoux, ma poésie à genoux.

 



14/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres