La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Chrysalide.

644559_433646733395839_235632428_n.jpg

 


 

D’un livre asséché ne fussent que paroles usées, une accolade noctambule. Ne fut qu’un instant auréoler un humble printemps, greffe des yeux, rien que du bleu  … Ne fut qu’une nuitée  en un infini horizon. Ne soit qu’éphémère drapé de larmes, le charme de mon mouchoir. Ne fut qu’orpheline d’une seconde, ma plume océanide de lumière. Ne fut que quelques minutes  voyageuses clandestines, mes rimes. Ne fut qu’éreintée de quelques heures, ma mémoire. Ne fut que passe-muraille mon grimoire. 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 




07/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres