La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La migraine des jours.

 

La vie est une écharde au creux de la main, des maux en filigrane, chassés d’un revers de cœur. La paume au grand cœur, la gagne, les sentiments creux, mes mots, la paume de ma mauvaise main, ma pomme s’estompe, un miroir piqué. On met sa montre dans la poche pour ne plus voir l’archer du temps.

 

 

 



06/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres