La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Comédie musicale.

 

 

 

Artist-Carrie-Vielle-2.jpg

 

 

 

 

 

 

Il y aura toujours une hirondelle et un faubourg, un tremblement d’amour murmure d’un bruissement d’ailes. Et même si mon vol est infidèle je reste ta bohème. Et quand les larmes me viennent au cœur, ma prunelle étendue sur la grève, les valses de Vienne me grisent, je t’aime à l’italienne. Vivre et gémir en reflet éternel, posé givre sur ma paupière bohémienne, danse inanimée, les brindilles de tes lèvres.

 

 

 

 

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 

 



23/05/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres