La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Comme un vieux rose...

IMG_20190711_115202.jpg

 

 

 

 

 

 

Ballet des jours moroses, tango ce vieux rose et mon cœur n'ose l'aurore pourpre... Et ces fleurs des champs sous l'ombrelle de ta prunelle, passeuses fugueuses. Je me sens  gosse à en cueillir les feuilles mortes... Passent les oies sauvages, monotonie automnale la caresse d'une larme. Branchage d'un lieu-dit hiémal pêle-mêle des souvenirs, l'ombrage de ton regard. 

 

 

 

 

 

 

 

Rachelhttps://static.blog4ever.com/2006/01/94307/artimage_94307_3202417_201102053557323.gifDésir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



12/07/2019
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres