Consigne. - La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Consigne.

th.jpg

 

 

 

 

 

Si nous marchions toutes deux, valse ma douce, la vie nous pousse, cahin-caha le temps trébuche. Nos fugues en douce, nos pointillés, c'est un slow nos pas sur le parvis. Candide blonde, bergères en folie nos escapades les jours de pluie, tes volutes de fumée sculptaient la rose. Roulent nos gamelles ma Camel et sur la plage abandonnée la Gauloise jolie brune s'exclame au loin, elle me dit :

-"Reviens ma gamine ! Je t'offrirai le rock'n'roll de l'âge tendre, les champs de blés, nos souvenirs de bottes de foin quand a fait cramer la grange du voisin..."

Ma Marlboro, ma petite faiblesse d'un bord de lèvre, si tu me tiens bien le poumon nous chanterons jusqu'au petit matin. Ma môme au clair de lune me revient l'ivresse des roulées ces petites comtesses qui me faisaient tortiller les fesses et de nos partouzes de ciel étoilé je m'en confesse mes bohémiennes.        

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif

 

 

 



31/01/2018
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres