La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Cour des miracles.

 

 

 

b15d520b50a2592fceb12f2763a8c7e2[1].jpg

 

 

 

 

Quand l’ennui me vient … Une fugue dans la main, je reviens sur mes pas au bois joli de tes tendres bras. Quand la vie file trop vite, se tisse fusain à crayon chiné les sentiers de l’enfance, les chimères oubliées et grand bruit ne mène plus Chimène abandonnée, peace and love. Une craie animée, récrée de ce grand tableau noir où mes larmes épuisées ont séché  tous les cours des pétales de la vie. Papillon assoupi et cours d’eau tarie, les roses muettes ne me content plus fleurette. Et furète d’un compte à rebours mon pouls se fait la cour, me narre des histoires d’amour.

 

 

 

 

 

 

 

bohème.gif

 

 

 

  



12/07/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres