La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

D’avant en après …

 

 

Infecte démesure ses kilomètres de jours qui se comptent au compte-gouttes … Sur le tapis blanc du temps au-delà des frontières de la douleur, des noises de l’existence à la sueur froide s’étalent et forment  une ronde et tourne le manège primitif de mes sentiments. Les secondes me sont amantes ! Amoureuses d’un passif  où mes querelles d’esprit effronté  s’effondrent  ! Carrousel ancestral aux sanglots sucrés, mes rêves de porcelaine se brisent, brise aux humeurs chaudes, turbulentes et  incestueuses présences d’un futur in vitro …  

 



27/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres