La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Do ré mi, toi, moi, lui ...

 

Á rythme doux,

 

à rythme fou,

 

à  rythme sourd,

 

à rythme parlant,

 

à mots doux,

 

à mots blêmes,

 

à mots mourant,

 

au fusain,

 

au scalpel,

 

la vie appelle,

 

ses vauriens.

 

Bourgeon d’un flegme,

 

à mots forts,

 

à mots d’or

 

ou d’encens,

 

peintres,

 

pingre ou piètre,

 

musiciens,

 

chanteurs,

 

on est tous maître chanteur.

 

Rythme de toujours,

 

paroles de prêtre

 

ou de poètes,

 

cancres ou philosophe,

 

on s’apostrophe,

 

nos maux en fête.

 

On fait chanter notre cœur,

 

chacun son rythme

 

dans le sang.

 

 

 

 



14/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres