La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

El pâtre.

579542_350774515016395_1867138934_n.jpg

 

La nuit accouche d’un cristal de lune, au lointain une étoile, givre sur les paupières …

S’étale rêverie la  page blanche que la mer a tant bercée, écume dans les cheveux, qu’un albatros a déposée, un nuage sur les lèvres et s’endort un ange, dans ses yeux le reflet de la terre,  ses ailes pelotonnées dans un lange humecté  de silence, sevré de toutes  plaies. Amour sur la toile des cieux, je te pendrai. Il se réveille dans l’ambroisie  dans un rêve, le bleu des ses yeux d’une telle intensité, hirondeaux sortis du nid …

Pourquoi rechercher au loin l’infortune quand au creux de la main une pépite d’or somnole. Un cœur qui bat, des jambes pour aller vers toi, des bras pour t’enlacer, un cœur pour t’aimer, la fortune se trouve dans nos draps, ce toi et moi, vol sourd d’un goéland.      

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif



12/03/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres