La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Elle est ma peine, elle est ma sève.

 

 

 

 

20180514_090500.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bohème,

je t'ai écrite blême,

poème sur une lèvre.

Je te réécrirai bohémienne.

ô ! Ma vilaine.

Verlaine a quitté sa petite laine.

Baudelaire d'un baiser tendre

m'a donné la fièvre.

D'une main mienne,

je serai ton infidèle.

Á l'aube de porcelaine

ta vie sera la mienne.

Je veux être ta partenaire.

Si d'un silence mièvre,

à tire-d’ailes

j'allais cueillir l'airelle...

Mendiante de ficelle,

le cœur en rappel,

papier carbone,

brouillon d'automne,

une feuille frissonne,

il faut se rendre.

 

 

 

 

 

 

Et sur une étagère un gamin de vélin, loin de la poudreuse de la vie, je suis ton étrangère...

Un vol d'oies sauvages, une lettre à Élise, couchée sur du papier je suis ton orpheline.

Au chevet de ma mémoire, la main tremblante.

Les fleurs de mon mal ont fleuri un matin de novembre.

Me reste deux ou trois exemplaires ne les achetez pas, volez-les moi !

 

 

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2006/01/94307/Boh--me.gif

 

 

 



14/05/2018
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres