La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Elle et moi ... L’aubade de mes mots !

 

 

 

 

Vous me connaissez si peu, sous d’autres cieux je me dévoile, d’agréable compagnie, je suis. Même si parfois je vous parais créature venue de nulle part ! Je suis née au creux d’un chapitre, l’introduction s’est égarée, escarmouche d’une mise en page.  Le livre est accueillant, sa reliure scintille  de mille feux dans la bibliothèque inachevée de mon âme. Si par hasard vous croisez mes phrases, ne criez pas au drame !  Mais remerciez  ma plume de vous avoir convié  à la beauté du diable … Ne pointez votre arme mais déposez vos larmes dans le recueil de charme où mes mots se noient.  Les maux d’une destinée sans sagesse s’endorment en paix dans la plaidoirie d’un temps sans âge.  Sages vous serez en écoutant les paroles de ma bible, la parabole d’un autre monde où l’encre s’envole pour venir à sa guise peupler vos nuits de rêves chauds. Nid douillet d’une poétesse  où s’enchevêtrent  vers et peine pour complaire au verbe, d’une caresse charnelle, je m’enivre de plaisirs hautains …  D’un horizon lointain, je naquis d’avant l’après guerre dans le cœur d’une demoiselle où s’étreignent poésie et fantasmes.




1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres