La nudité de l'esprit.

La nudité de l'esprit.

Et si les mots s’enlacent …

 

10247204_616697095090801_8505165229957085477_n.jpg

 


 

 

J’ai laissé s’effiler

 

mes mots

 

sur ma bouche

 

et la rose

 

en son satin

 

s’effeuiller,

 

matin de prose.

 

J’ose

 

en mes maux

 

effleurer

 

la tendresse

 

et la liesse,

 

tes caresses

 

abri de ma faim

 

sous ta main,

 

cocon prénuptial, 

 

et la fringale

 

de tes doigts

 

posée sur mes reins

 

souffle  de hautbois

 

ornant ma couche.

 

 

big_artfichier_94307_1194516_201209101702736.gif

 




21/04/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres